Une extension pour le foyer Ker Spi (télégramme – 02/12/2010)

Le foyer d’accueil médicalisé Ker Spi, ce sont 22 studios pour adultes handicapés, des salles de soins, des locaux administratifs et de services… mais très peu d’espaces communs. Avec les travaux d’extension programmés, ce manque va être comblé.

Un petit local partagé par les activités Internet et radio; une serre extérieure pour le jardinage; une grande salle pour les repas; le coin lecture-télévision; les ateliers loisirs et les animations… Quant à sa construction, Ker Spi répondait à la demande, urgente, de logements encadrés pour adultes handicapés, l’eau qui a passé sous les ponts fait, aujourd’hui, surnager les problèmes d’exiguïté. Pour offrir un accueil de qualité, l’ADIMC 22 (*) a obtenu un permis de construire pour une extension, en 2009, qui va se concrétiser par un lancement des travaux en janvier.


L'extension semi-circulaire va apporter un coup de modernité à la résidence pour personnes handicapées Ker Spi. (visuel D. Stramba-Badiali/Archiplus)

L'extension semi-circulaire va apporter un coup de modernité à la résidence pour personnes handicapées Ker Spi. (visuel D. Stramba-Badiali/Archiplus

150m² de lieux de vie

Les habitants (du site, de la résidence de La Noë-Rido et des appartements diffus) trouveront, à terme, deux salles polyvalentes de 40m² pour les activités lecture, peinture, musique ou photos; une salle de relaxation de 18m² pour le développement sensoriel, au travers d’activités esthétiques…; un local de mise en charge des fauteuils roulants électriques; des sanitaires; «l’atelier de Gilbert» (28m²), où est entretenu le matériel de la structure, mais aussi ouvert aux ateliers de bricolage. «Celui-ci est actuellement situé à l’extérieur du bâtiment, dans un endroit qui devra accueillir un groupe électrogène, pour le 1erseptembre 2012, suivant la norme de sécurité énergétique. Ce sera un investissement proche de 50.000 EUR à prévoir», indique Pierre Hérissard, directeur.

Un investissement de 330.000 EUR

Puisqu’il est question d’argent, comment sera financée cette extension? «Le coût est de 330.000 EUR. Elle bénéficie d’une subvention de 75.000 EUR de la Caisse nationale de solidarité autonomie, d’un apport de 40.000 EUR sur les fonds propres de l’ADIMC, le solde étant emprunté par la SA HLM, maître d’ouvrage, qui le répercutera à l’association, via un loyer supplémentaire de 14.000 EUR annuel. Restera à financer, progressivement, les équipements intérieurs. C’est pourquoi, l’association a prévu tout un programme d’animations, à commencer par deux bals: le 26décembre, à Plouagat, animé par l’orchestre d’Alexandre Monnier; et le16janvier, à Bourbriac, par l’orchestre de Dominique Moisan.

Lien vers l’article

Posted in Non classé.

One Comment

  1. Pingback: Travaux foyer Ker Spi | kerspi

Comments are closed.